• Metric - Monster Hospital  (album : Live It Out / Année 2006)

    A écouter aussi sous cette version : Metric - Monster Hospital (MSTRKRFT Remix)

     

    ~~~~ Big Bang Cinéma ~~~~


    Sherlock Holmes : Les Mystères de Londres

    Titre original : Sir Arthur Conan Doyle's Sherlock Holmes

    Téléfilm policier (89mn). Année : 2010. Pays : Etats-Unis. Réalisateur : Rachel Goldenberg

    Acteurs : Ben Syder (Sherlock Holmes), Gareth David-Lloyd (le docteur John Watson), Dominic Keating (Thorpe Holmes), William Huw (Lestrade), Elizabeth Arends (Anesidora Ivory), Rachael Evelyn (Lucy Hudson), Neil Williams (Phineas Stiles), Dylan Jones (Grolton)


    sherlock-holmes-les-mysteres-de-londres-de-rachel-goldenber.jpg  
    Il était une fois... une version insolite de Sherlock Holmes (personnage créé par Sir Arthur Conan Doyle) et de son acolyte, le docteur Watson. Pour cette aventure qui se passe en 1882, les voilà embarqués dans une bien belle et drôle (comme étrange) d'histoire : un navire vient d'être détruit alors qu'il transportait l'or des impôts de la Couronne. Mais il y a aussi et surtout cette pieuvre géante qui attaque les bateaux, tandis qu'un tyrannosaure sème la panique auprès de la population. Évidemment, tout comme nos deux détectives, nous pencherons plutôt pour la thèse de monstres artificiels qui auraient été construits par un génie criminel. Le désordre règne au sein de la population de cette fiction ainsi qu' une certaine confusion dans nos esprits un brin perturbés par cette version que l'on jugera soit totalement ratée (surtout si l'on est fan du grand Sherlock Holmes) soit plutôt agréable si par le plus grand des hasards, il n'y avait rien d'autre de bon qui passerait au même moment à la télévision. Quant à acheter le DVD, qui se risquerait à traîner dans les rues, à Whitechapel, et risquer ainsi de tomber nez à nez avec des malfaiteurs qui règnent en maître sur la ville. Cela n'en vaut guère la peine ou alors, pour une petite pièce symbolique.

    A mon avis, ce téléfilm délirant sur la fin et tout aussi artificiel que ses monstres, mérite tout juste la moyenne (note globale 2,5/5) mais un regard assez indulgent par rapport à toutes les âneries que l'on nous passe sur le petit écran.

    Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires