• Copenhague mes mauvaises fréquentations : échec à la conférence sur le climat

     4194757329_244551880b.jpgPhoto: www.flickr.com
    Un amour impossible, Copenhague
    Comme les temps immobiles, Copenhague
    Comme si nous n'étions jamais revenus
    De notre paradis perdu

    Ne me parle jamais de Copenhague
    Il y eu tant de miracles, Copenhague
    Comme si nous n'étions jamais revenus
    De ce Noël à Copenhague


    Philippe Katerine LP: Mes Mauvaises Fréquentations 1996



    - Si je devais te conseiller un album de Philippe Katerine ce serait celui ci.
    - elle est belle cette chanson, je l'aime bien !
    - ben moi je l'adore. Je l'ai connu à sa sortie en 1996, par contre je n'ai pas trop aimé les albums suivants.
    -
    c'est triste des amours impossibles, je n'irai jamais à Copenhague...
    - ils étaient pourtant nombreux à s'y rendre ces derniers jours.
    - pour finir sur une rupture ? alors qu'ils auraient pu passer un week end tranquille pénard à Rome ou Venise ! j'imagine le climat et l'ambiance qui devait y régner...
    - justement, c'était pour une conférence sur le climat qui menace
    notre paradis bientôt perdu.
    - ça craint ?
    - non pas vraiment, faut quand même pas exagérer. On risque seulement une hausse des températures, des grands incendies, des sécheresses, des canicules, des inondations, des cyclones...
    - rien que ça ! je comprends que personne s'en inquiète. A part ça tout va va bien ?
    - oui, puisque des millions de personnes,
    ainsi que les insectes vont se déplacer de par le monde causant un immense déséquilibre. De nouvelles graves maladies apparaîtront, des centaines de milliers de gens vont mourir chaque année, sans parler de l'agriculture qui va subir des chamboulements sans précèdent.
    - rien d'anormal en somme !
    - au moins, certains auront pu pour faire un tour à Copenhague au frais de la princesse. C'est les compagnies de transports aériens qui doivent sabrer le champagne. Ces dernières années il y a un truc assez marrant, pour parler écologie, on se lance dans de grandes productions cinématographiques...qui polluent énormément. Tout devient comédie...
    - mais tu penses que l'on exagère pas un peu tout ça, la planète va si mal ?
    - évidemment que l'on exagère de part et d'autre. L'écologie devient un business à part entière mais tout ce que je t'ai dit auparavant est bien
    d'actualité malheureusement...
    - et comment pourra t'on sauver la planète ?
    - la crise nous donne
    bien tristement l'exemple. Si nous consommons seulement ce qui est utile, tout en se faisant plaisir, nous pouvons espérer que nos enfants auront un monde meilleur...
    -  qui va donner l'exemple, les industriels, les hommes politiques etc ?
    - pourquoi toujours attendre que l'on nous dise ce qu'il faut faire. C'est par nous que viendra le salut. Les pays riches qui sont les plus gros pollueurs, doivent donner l'exemple, mais c'est au peuple de prendre sa destinée en main.
    - ainsi nous pourrons aller à
    Copenhague sans craindre que nous nous disputions ?
    - sans aucun souci Jim, en attendant commençons par changer nos fréquentations, et nos modes de vie.
    - devenons des décroissants alors !
    - n'allons pas jusque là Jim, mais au fait Barack Obama, il a du pétrole, des idées, et un prix nobel de la paix...et à trop espérer de lui, on risque de se prendre un sacré coup au moral...

    JanSheng


    « Bernard Tapie le SDF de la politique: vive le club med....Règlement de: conte de Noël (quatrième partie) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :