• Dominique Strauss-Kahn : objectif 2012 ? Les trois J le pensent...

     

    Mardi 17 février 2009 

    Une rencontre totalement improbable DSK - JS

     Dominique Strauss-Kahn, Directeur général du Fond monétaire international (FMI), propose d'intensifier les plans de soutien aux banques. Bien entendu, il émet certaines conditions.

    DSK : "Le système financier dans le monde entier n'est pas encore sain et du coup les effets de la relance ne sont pas suffisamment importants " 

    JS : Monsieur Strauss-Kahn, vous pensez qu'il à été un jour ? Quand tout va assez bien, du moins en apparence, rares sont les personnes qui vont regarder ce qui se trame sur les marchés financiers. Si tout allez si bien que cela, en serions nous arrivés à ce stade ?

    DSK : "L'année 2009 va être difficile" et la sortie de crise n'est pas à attendre avant "début 2010 si on fait tout comme il faut ", alors que dans le cas contraire, elle " va durer "

    JS : Monsieur Strauss-Kahn, vous avez probablement raison sur ce point, mais devinez qui paie la facture et pour longtemps encore. Vos futurs électeurs en font partis.
    Au fait ! vous vous présentez à l'élection présidentielle de 2012 ?

    DSK : " Il faut aller jusqu'au bout du nettoyage du bilan des banques "qui ne" se met pas en place assez vite".

    JS : Vous avez totalement raison sur celui là Monsieur Strauss-Kahn, mais j'aimerais que vous me disiez pourquoi ceux qui ont foutu le bordel ne sont pas sanctionnés.
    Dans les mois qui viendront, ils seront recasés ailleurs... Un boulot tranquille pénard, où leur rémunération sera tout autant avantageuse.

    DSK :"On ne va pas se priver de sauver nos banques sous prétexte qu'il y a des dirigeants qui ont mal fait leur travail ".

    JS : Monsieur Strauss-Kahn, les banques sont des groupes privés, on les aide parce que l'on a pas le choix, c'est bien pour ça qu'ils font tout et n'importe quoi...
    En attendant, on se prive pas de de licencier des salariés du privés qui n'y sont pour rien, et pour les autres, vu le salaire de misère...

    DSK : "Il est normal que les gens plus qualifiés, qui prennent plus de risques, soient mieux rémunérés (...)


    JS : Qu'ils prennent des risques soit, mais mettre toutes les entreprises et surtout les salariés dans une situation dramatique, ce n'est faire preuve de grandes compétences ou de qualifications.
    Tout ça rien que pour justifier des salaires astronomiques...

    ***(DSK sur les ondes de France Inter)

     

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    Une autre rencontre plus habituelle : Janette, Jim, JS

     

    - (Jan) Hallucinant cet article à déjà deux ans. Que le temps passe vite.

    - (Janette) et on en sait pas plus.

    - (Jan) je croyais que vous deviez nous apporter des infos confidentielles. Je pense que c'était un coup de bluff de votre part.

    - (Jim) et elle l'a réussi. Tant pis, on la garde avec nous.

    - (Janette) ne faites pas le déçu Jim. Vous devez être soulagé par ma présence, car vous ne serez plus seul à devoir supporter Jan...

    - (Jan) vous savez quoi, de vous entendre ça me fait bailler. De là à dire que vous me fatiguez....

    Au moins  y'en a qui sont contents de la prestation de sieur DSK (dimanche soir sur la 2).

    - (Janette) content ? à lire les uns et les autres qui se sont dit consternés et qui ont dénoncé «le cirque médiatique convenu»

    - (Jim) je crois que vous parlez de Jean-Luc Mélenchon, n'est ce pas ?

    - (Janette) tout à fait mon cher Jim. Quant à François Baroin, voilà les propos qu'il aurait tenu «J’ai été choqué par cette mise en scène incroyable alors qu’à l’évidence il est candidat»

    - (Jan) tout ce petit monde tremble, DSK est un candidat sérieux. Logiquement, il ne devrait pas se présenter car il avait promis de tenir son rôle au FMI jusqu'au dernier jour mais...

    - (Jim) mais comme d'hab il ne tiendra pas sa promesse.. enfin il n'est pas le premier à agir de la sorte, les politiques en sont même coutumiers.

    - (Jan) je n'ai pas suivi l'interview mais il paraîtrait qu'ils ont parlé de l'opinion de sa femme, de couleurs de rideaux...

    - (Janette) vous n'allez quand même pas nous rapporter ce genre de conneries. On s'en fiche Jan, là n'est pas le problème...

    - (Jan) vous avez raison Janette. De toute façon il y a ceux qui vont le trouver formidable, ses amis qui prétendent à des postes et ceux qui vont le trouver nullissime...

    - (Jim) tous ceux qui craignent de se retrouver à la rue.

    - (Janette) pour parler d'autre chose, vous avez entendu l'histoire de ce sénateur qui siège qu'une fois par an au sénat et qui perçoit 16.736,25 € par mois d'indemnités ...

    - (Jan) ça c'est de l'info Janette. Je crois qu'ils sont un tiers à fonctionner de la sorte... A gauche comme à droite ce manque de sérieux est accepté.... après tout ils sont tous copains...

    - (Jim) mais oui ma biche.

    - (Janette) c'est à moi que vous parlez Jim ?

    - (Jim) heu... non à Jan. C'est qu'on le surnomme Fanfan... vous savez le sénateur...

    - (Janette) la tulipe Jim... Fanfan la Tulipe, l'autre c'est Bambi... quelle culture !  Vous m'impressionnez sérieusement.

    Pour revenir à DSK Christine Lagarde pense aussi qu'il ne devrait pas se présenter car pour cela il devrait quitter son poste au FMI un an avant qu'il arrive au terme de son contrat...

    - (Jan) c'est peut être pour cela que Nicolas Sarkozy l'avait envoyé si loin de nous...

    Tout les sondages le donnent gagnant alors la suite devrait couler de source. Mais d'un autre coté d'ici l'année prochaine  le ciel pourrait s'assombrir pour DSK...

    On en reparlera je pense....

     

    JS

     

     

    « Janette se met à table... (vidéo Trailer opéra Anna Nicole Smith)Chômage en baisse... de confiance envers ce gouvernement »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :