• Etre ou ne pas être élu : là est la question.... 1/2

     

    L' isoloir magique

    En ce dimanche matin, jour d'élections régionales, me voilà devant un dilemme : pour qui allais-je bien pouvoir voter ? Quand tout à coup, je vois au loin, un isoloir totalement isolé où il est inscrit en lettre d'or : ISOLOIR MAGIQUE.

    Je pénètre à l'intérieur et...miracle ! j'ai enfin la réponse à mon angoissante question.
    Je vais choisir Besancenot.
    Il est jeune, il a une gueule sympathique, il parle bien, il a vraiment tout pour plaire.
    Des images défilent devant moi... Je le vois au cœur d'une manifestation tenir un discours assez cohérent contre le capitalisme, quand arrive... une bande terrifiante, en tenue militaire, avec cagoule sur la tête..

    Besancenot les interpelle:

    - Eh ! vous faite quoi les gars ? ça va pas ?
    - Ouais M'sieur! on veut tout casser!
    - Eééh, si t'étais un peu plus poli tu enlèverais la cagoule.
    - La cagoule ! la cagoule ! s'écria la foule en délire. On se serait crû au catch...
    - Alors les djeuns ! il est où le problème ?


    Oh surprise ! le visage de véritables petits anges apparut devant mes yeux...

    - Ben, c'est que mon papa qui est patron, il se plaint toujours que son courrier arrive en retard, et il perd beaucoup d'argent... alors on veut casser les postes...
    - Ca va pas !!! Touche pas à ma poste, leur dit il en levant sa main jaune (jaune ? comment est ce possible !?!). C'est mon job que vous voulez foutre en l'air, je suis facteur, en plus j'aime ma boite (slogan du mouvement patronal éthic )...casse toi avec ta bande de cons... Nous on est des pacifistes...


    Les larmes aux yeux,  le voilà qui se met à chanter l'émouvante chanson de Moustaki:

    "Le jeune facteur est mort, Il n'avait que 17 ans
    L'amour ne peut plus voyager, il a perdu son messager
    C'est lui qui venait chaque jour
    Les bras chargés de tous mes mots d'amour
    C'est lui qui portait dans ces mains
    la fleur d'amour cueillie dans ton jardin..."

    C'est sûr, je vais voter pour lui!!

    - GENIAL, me dit Sarkozy
    - Ah bon ! et pourquoi donc ?
    - C'est tout simple, plus vous serez nombreux à siphonner les voix du parti socialiste et plus nous avons de chance, NOUS l'UMP, de l'emporter haut la main, même si on est injustement détesté en c
    e moment. Enfantin non ?
    - Donc je change d'avis, je crois qu'il est préférable que je vote pour le PS...

    - GÉNIAL, me dit Madame Aubry.
    Non pas que je veux être élue, mais comme ça, elle finira par se taire une bonne fois pour toute la Royale. Et puis les autres, j'en parle même pas...
    - Vous avez un programme ?
    - Bien sûr, on va faire tout le contraire de se qu'ils disent.
    - ILS ? c'est qui ils ?
    - Aucune importance. Mais ça va marcher, ne t'inquiètes pas...
    - L'opposition ! elle est à droite ou au sein même du parti socialiste ?
    - A vrai dire, je sais pas trop. Parfois la droite  je la trouve plus sympa, mais...
    - Tout bien réfléchi, je pense que je vais voter LE PEN, le PS n'a pas de programme, il est inexistant, aucun véritable chef... c'est le bordel quoi.

    - Génial, me dit Bayrou.
    - Ah bon ! et pourquoi donc ?

    - Parce que les déçus de Sarkozy vont faire de même, un peu aux extrêmes de gauche et  surtout de droite, d'autres vont rejoindre le PS qu'ils regrettent d'avoir quitté et MOI !
    je ferais la surprise avec un minimum de voix, je vais être en tête. Logique, non ?
    - Vous avez encore des amis ? Ils sont tous partis à ce que j'ai entendu dire !
    - Mais non, ne t'inquiètes pas !

    Dis, tu veux te présenter sur ma liste ?
    - Heuuu, non ! Pas vraiment ! Moi la politique, à vrai dire, je ne suis plus vraiment pote avec elle. Jy ai cru un jour, mais... Non merci, c'est pas pour moi.
    - Dommage ! c'est ton dernier mot ?
    - J'hésitais à voter pour vous mais il me semble évident que je dois voter pour l'UMP.
    Les pauvres... ils vont se sentir si seuls.

    Un grand silence pesant régnait dans l'isoloir. J'aperçus même un violent éclair dans le ciel noir...
    - ohé ! y'a personne pour me dire GÉNIAL.

    Une chose était presque certaine, les écologistes grâce à TF1 ferait un bon score. Il avait diffusé
    la veille l'émission Ushuaïa.
    Cela avait bien marché pour les européennes. Est ce que Nicolas Hulot avait su autant nous faire peur que le film hooooooooome ?
    A voir le sommaire de l'émission j'avais tout de même un doute....
      
    à suivre....

    JS

    « Jack l'éventreur : Le sixième crime...Etre ou ne pas être élu : là est la question.... 2/2 »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :