• L'étrange Noël de Mr Duchossoy (deuxième partie)

     

    Notre rencontre fut le fruit du hasard, notre séparation le fruit du bazar... Le bazar de la vie qui étale devant nos yeux tout ce qui nous donnera envie... Ce désir d'appartenance qui pousse des hommes au "crime" parfois d'une manière si subtil, qu'ils ne seront jamais reconnus coupables de rien...

    Dans la chambre froide, son souffle chaud lui glaça le sang 2/6

    - Comment vous nommez vous ?
    - Comment  !?!
    - Pouvez-vous me décliner votre identité, s'il vous plaît ?
    - Mais qui me parle ?
    - Je pensais vous avoir une posé une question, mais bon je vais vous répondre,  je me prénomme Mireille.
    - Mais qui êtes vous donc ? une infirmière ?

    Elle fut prise d'un fou rire

    - Petit coquin, un phantasme de jeunesse ?

    - Vous êtes... vous êtes complètement folle !
    Je m'appelle Jacques... Jacques Duchossoy. Mais qu'est ce que cela peut bien vous faire ?
    - Et bien Mr Jack, si le fait de se marrer vous range dans la catégorie des...
    - Je pense qu'il y a un petit mal entendu, mais bref... où sommes nous ?
    - Une chambre d'hôtel de premier choix: une chambre froide.

    Mr Duchossoy put enfin voir la personne qui lui adressait la parole, du moins ce qui la représentait: un nuage de gaz bleuté.
    Et prenant enfin conscience de la situation, la peur commença à l'envahir ainsi que les souvenirs.... jusqu'à l'accident.
    Et pour la première fois depuis longtemps, il eu envie de pleurer... mais aucune larme ne pouvait couler... Tout n'était que sensation.


    - Que faisons nous ici ?
    - Nous attendons.
    - Attendre quoi ? pouvez vous être un peu plus précise ?
    - Que nos anciens corps physiques se reforment, mais là je ne pourrais vous en dire plus, il suffira d'attendre et de voir.
    Je tiens à m'excuser pour tout à l'heure, mon bon monsieur, une simple envie de m'amuser, quoi de plus normal après ce que nous venons de traverser.
    Justement, c'est en traversant à un passage clouté que...
    - Passons, passons... et ensuite que va t-il se passer ?
    - Ensuite, c'est un voyage vers l'inconnu. Notre guide est assez rassurant. D'après les bruits qui courent, nous commençons une nouvelle vie...

     

    Une toile vivante, grandeur nature. Une merveille de pureté mystique et céleste.


    Dehors, un blanc manteau recouvrait le village. Des enfants reprenaient en coeur des chants religieux, ainsi que des chansons populaires...

    "Douce nuit, sainte nuit
    Dans les cieux, l'astre luit.
    Le mystère annoncé s'accomplit .
    Cet enfant sur la paille endormi,
    C'est l'amour infini, c'est l'amour infini."*


    ....sous les yeux ébahis de quelques passants et devant l'admiration de leurs parents.
    Une intense émotion envahissait ce lieu, avec tous ses messages d'espoir, de paix et de fraternité.

    Des instants cachés au fin fond des mémoires refirent surface. Souvenirs plus ou moins lointain d'un Noël passé.
    Des moments de joie, mais aussi de tristesse, car beaucoup d'anciens seraient absents.

    Une atmosphère féerique enveloppait le village faisant briller les étoiles dans les coeurs et dans les cieux.
    Les chants se terminèrent sous une salve d'applaudissement. Les uns et les autres se souhaitèrent un joyeux noël.

    Les maisons parées de leurs plus beaux ornements, n'attendaient plus que les convives pour le grand repas.
    On découvrait au pied des sapins habillés de bougies scintillantes et de boules multicolores, des fantaisies en tout genre ainsi que les présents de toute la famille.
    Le crépitement des bûches qui se consumaient dans la cheminé, parachevait cette ambiance chaleureuse
    Ce soir, dans le ciel apparaîtra une étrange lueur. Une pluie étincelante accompagnera l'homme à la barbe blanche, tandis que les enfants impatients s'endormiront, bercés par la douce musique de l'amour.

    Malheureusement, dans les rues du village, de pauvres gens accompagnaient de leurs enfants passeront une bien triste soirée.


    "C'est la belle nuit de Noël
    La neige étend son manteau blanc
    Et les yeux levés vers le ciel
    À genoux, les petits enfants
    Avant de fermer les paupières
    Font une dernière prière."*


    * Chansons: Douce nuit et Petit papa Noël


    Antoine le 6 décembre 2009

     

    « L'étrange Noël de monsieur Duchossoy (première partie)L'étrange Noël de Mr Duchossoy (troisième partie) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :