• La CGT : des vandales, des fripouilles qui ne respectent rien.

     

    (Janette) - Je vous l'avais bien dit, il faut interdire ces hordes sauvages de manifester. Mais ils veulent quoi en fait ! Mettre le pays à feu et à sang ! ?

    (Jim) - Vous regardez trop la télévision Janette. Il faudra penser un jour à faire une cure de désintoxication. Vous êtes certainement trop accro à certains journaux télévisés qui propagent le mensonge.

    (Janette) - Ah bon !  Vous en avez du culot ! Les casseurs qui ont vandalisé l'Hôpital Necker serait une imposture montée de toutes pièces par les journalistes ?

    (Jim) - C'est pas ce que je voulais...

    (Janette) - C'est pas quoi ? Si, c'est bien ces fripouilles de la CGT qui s'en sont pris à un établissement qui soigne des enfants. On devrait leurs faire payer  les dégâts matériels et moraux causés. Je vous assure que l'ardoise risque d’être salée.

    Et vous Jan, tout ça vous laisse de marbre. Pas un mot, le silence absolu. Comme si de rien n'était.

    (Jan) - Je ne jetterai pas un pavé dans la mare en vous disant que cette histoire me trouble pour différentes raisons mais, je dis bien mais, comme je n'ai pas vu les images, j'aurai du mal à vous donner un avis.

    (Janette) - Vous n’êtes pas plus prêt à vous mouiller. Seriez-vous devenu une poule mouillée ?

    (Jan) - Mettez-vous d'accord Janette, suis-je ou ne suis-je pas mouillé ? Ceci étant dit, qu'elle serait l’intérêt de la CGT à s'en prendre à un hôpital ? Posez-vous la question mille fois et je suis certain que pas une seul fois vous trouverez une raison valable. D'ailleurs, tous ceux qui s'en prennent à eux on plutôt tendance à fermer des hôpitaux, des maternités et qui trouvent-ils en face pour défendre les services publics, les emplois et les patients ? La CGT.

    (Jim) - Tout comme Janette, y en a qui disent qu'ils devraient rembourser les dégradations commises.

    (Jan) - Encore une bizarrerie. Imaginons qu'une bande de de casseurs venant voir un match de foot comptant pour l'Euro saccagent la ville où la compétition doit se dérouler. Imaginons que des bagarres éclatent causants des victimes plus ou moins gravement blessées. Qui devrait être mis sur les bancs des accusés ? Le pays organisateur ? Les hautes instances du football ? Le maire de la ville ? Et qui devraient rembourser les dégâts. Tous les supporters venus voir le match de foot ?

    (Janette) - Cet exemple est complétement ahurissant, vous confondez tout Jan. Ne seriez-vous pas un peu... malade ?

    (Jim) - Janette à raison, je vous trouve un peu pâle.

    (Jan) - C'est que j'ai besoin de vacances. Et dire que des illuminés ont pour objectif la retraite à 65 ans. La semaine à 40 heures effectuées, équivalente en productivité à 60 heures mais payée 35 heures.

    (Janette) - Justement, j'ai lu dans un journal que les français étaient ceux qui travaillaient le moins.

    (Jim) - Vous lisez trop les journaux Janette. Mais je suis persuadé que lorsque Jan ira mieux, on en reparlera.

    (Janette) - Si vous voulez mes amis mais ça attendra mon retour de vacances, je pars pour trois semaines dans les Iles Canaries.

    (Jan) - Que voulez-vous Jim, c'est l’hôpital qui se fout de la charité. Ils sont comme ça les gens de droite. Pour faire bosser durement les autres, ils sont champions. Et pour prendre des vacances 10 fois par an, c'est toujours les premiers.

    (Janette) - Et vous croyez que les bourges qui sont à la tête du PS ils s'en privent pas eux.

    (Jan) - C'est bien ça le problème. C'est pour ça que bientôt leurs vacances seront prolongées puisque lors des prochaines élections, on est pas prêt de voter pour eux. N'est ce pas Jim ?

    (Jim) - C'est fortement probable. Même si la France gagne l'Euro de football.

    Le 17 Juin 2016

     

     

     

    « Le son du jour : The Kills - Doing It To Death (Ash & Ice / 2016)Brexit : à quel jeu pervers joue-t-on ? »
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :