• Le Je de la séduction : l'arrache coeur...

    Séduire ou l'art d'attirer l'attention des autres afin qu'ils reconnaissent des qualités que l'on ne possède pas toujours... 

     

    Il ya les faux-culs qui s'intéressent aux vrais culs mais qui se se fichent totalement du vécu.

    Leurs petites attentions sont des massages d'alertes, des avertissements que l'on ne veut, que l'on ne peut entendre.

    Leurs sourires emballent mais viendra le temps des interrogations, des soupirs voir de l'exaspération.


    Les séducteurs sont un peu les sécateurs de l'amour bien que les fleurs qu'ils coupent sont loin d'être fanées.

     

    Mais il ya aussi les séducteurs involontaires, ceux qui n'apprécient pas que l'on les nomme ainsi. Un jour, ils baissent leurs armes, évitent de faire des compliments qui pourraient laisser croire que...

     

    Les pacifiques n'ont pas la cote, ceux qui leurs casseront les côtes, leurs briseront les os sont beaucoup plus attirants...

     

    On aime son séducteur pour ce qu'il est, tout comme on déteste qu'il continue le petit jeu de la séduction... avec une autre sauf que, il ne connaît aucune limite...

     

    -(Janette) j'ai comme l'impression que vous n'êtes pas allé jusqu'au bout de votre réflexion !

    -(Jan) j'ai évité des jeux de mots qui auraient pu déranger, du coup j'ai fait un blocage...

    -(Janette) soyons honnête, votre intro est un peu ratée !

    -(Jan) j'en sais rien, et puis, je ne connais pas vraiment le sens du mot séducteur.

    Les séducteurs que j'ai pu rencontrer était bien souvent des petits cons prétentieux. J'en connaissais un qui nous racontait tous les travers de ses conquêtes, et tous ses exploits cela va de soi.

    -(Janette) comment est ce possible ! c'est dégoûtant !

    -(Jan) tant soit peu qu'ils disaient toujours la vérité...

    -(Janette) en plus il aurait pu mentir ?

    -(Jan) j'avais un copain qui était champion en la matière. Combien de fois j'ai été le témoin involontaire de ses conquêtes imaginaires. Certes, on était jeune mais ses "exploits" ont perduré dans le temps...

    -(Janette)  ça encore, c'est pas bien grave...

    -(Jan) je suis d'accord, mais voulez vous que je vous raconte la suite ?

    -(Janette) dites moi Jan, j'espère que vous ne parlez pas de Jim ?

    -(Jan) mais non Janette, ce n'est pas son genre, je le trouverai même un peu trop sage mais, c'est un tout autre sujet...

    Que pensez vous Janette de la nouvelle affaire qui pourrait secouer le monde politique, celle de Georges Tron...

    -(Janette) on attendra d'en savoir plus avant de dire quoi que ce soit...

    -(Jan) un petit massage des pieds peut très vite basculer à d'autres pratiques !

    -(Janette) rien est impossible mais comme par hasard cette histoire apparaît juste après l'affaire DSK. Je trouve cela très étrange. S'en seraient-elles inspirées ?

     -(Jan) je ne ferais aucun jeu de mot avec la première affaire bien que vous me tendiez la perche... Celle ci était connue bien avant celle de DSK et si elle s'avérait vraie, je peux comprendre qu'elles n'aient pas porté plainte...

    -(Janette) mais alors, nos hommes politiques perdent totalement la boule !

    -(Jan) ils abusent de leur pouvoir. Si les femmes étaient moins attirées par ce genre d'homme peut être qu'ils se la péteraient moins. Que voulez vous, la femme à ses faiblesses...

    -(Janette) mes membres m'en tombent.

    -(Jan) je crois me souvenir que Georges Tron était un ancien villepiniste !

    -(Janette) voui, mais le courant ne passait plus entre eux deux...

    -(Jan) enfin, ya quand même un truc qui me turlupine ?

    -(Janette) lequel ?

    -(Jan) l'accusation contre Marine Le Pen. J'ai bien compris qu'il y avait un différend entre eux deux mais quand même...

    -(Janette) il se pourrait bien qu'elle ait...

    -(Jan) non Janette, de grâce, on va attendre la suite des évènements. 

     -(Janette) comme vous dites on va attendre la suite, mais je peux revenir à l'affaire DSK

    -(Jan) si vous avez quelque chose à rajouter !

    -(Janette) nous n'avons aucunement mentionné la fortune qu'il possédait.

    -(Jan) parce que cela ne nous regarde pas.

    -(Janette) même lorsque ces personnes sont sensées représenter les plus pauvres ?

    -(Jan) même dans ce cas précis.

    Vous savez Janette, j'ai toujours eu l'impression que la droite assumait de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, par contre la gauche a le don de nous endormir, de faire des grandes leçons de moral pour qu'au bout du compte, ne jamais en tenir compte... Que voulez vous, pour qu'ils puissent s'enrichir il faut bien des pauvres gens pour les croire

    -(Janette) et vous osez dire que vous êtes de gauche ?

    -(Jan) je n'ai aucun complexe sur ce sujet.... Je crois aux idées de gauche, pas obligatoirement aux hommes qui les défendent...

     

    JS

    « Le paradoxe ! mais quel paradoxe ?La fête des maires, des députés, des sinistres... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :