•  

    Spécial origine des trois J : Et Jim apparu. C'était le 1er janvier 2009

    CHAPITRE 1 : La nouvelle année.

    En ce deuxième jour de l'année, accompagné de son traditionnel lot de vœux parfois hypocrites, une inquiétude revenait inexorablement : la perte de son emploi (dû à la crise économique).

    Certains se rassuraient (peut-on se rassurer de cette manière?), en pensant que les grands perdants seraient les grosses fortunes. Croire que la crise financière toucherait uniquement les plus riches (bien au contraire) était une aberration.

    Aujourd'hui (2 janvier 2009) la bourse vient de gagner plus de 4%.
    Elle les reperdra certainement dans les jours à venir, mais sur le long terme, elle repartira à la hausse.

    Tous ceux (les financiers) qui auront racheté à bon compte des actions ou indices plus que bradés, gagneront beaucoup d'argent. Bien entendu, ce ne sont pas les petits porteurs, les salariés, et encore moins les plus pauvres qui en tireront les bénéfices.

    Un marché qui devient fou, s'assainit par le biais d'une crise financière, suivi évidemment d'une crise économique....


    La sombre éclaircie

    En ce 6 Janvier 2009, la bourse de paris continue son avancée. Depuis le début de l'année, elle gagne 5.54 %.
    Peut-on parler d'optimisme de la part des investisseurs. Pas encore, c'est vraiment trop tôt.
    Peut être une éclaircie (et encore), ou une simple envie de se convaincre que tout ira mieux demain. Pendant ce temps, certains vont à la ruine. D'autres suivront...

    Aujourd'hui, on apprend le suicide du milliardaire Adolf Merck (94e fortune mondiale). Auparavant c'était un français, Thierry de Villehuchet (victime de Madoff ). Et que dire de ce chef d'entreprise, Joël Gamelin, dont la fille pointe la responsabilité des banques.

    Pourquoi de telles extrémités ? L'argent rend fou, depuis toujours. Cela, je ne le comprendrais jamais....


    Le batisseur : Bernard Madoff alias oncle Picsou (Arrivée de Jim Carlson)

    Le CAC 40 repart à la baisse. La hausse n'est plus que de 2,53% depuis le début de l'année.

    Jim Carlson n'en croit pas ses yeux. Il vient d'apprendre que les lions ne sont pas plus rusés qu'un bubale (antilope malheureusement en voie de disparition).
    Bernard Madoff (le lion), promettait des monts et merveilles à de riches investisseurs (bubale),et ils ont cru à ses mensonges.

    Inconnu du plus grand nombre, BM mais pas W, possédait un CV aussi riche que les personnes qu'il visait.
    Dans sa ligne de mire, le "pauvre" gibier attendait patiemment que l'herbe devienne plus verte. Et pourtant de l'herbe, ils en avaient, et à en avoir trop fumés, les voila pris d'hallucinations.

    Le conseiller Bernard Madoff, ancien PDG du Nasdaq*, et personne très influente à Wall street, serait à l'origine d'une fraude qui porte sur quelque 50 milliards de dollars.

    Le FBI a bien procédé à son arrestation, mais pour l'instant sa liberté n'est pas en danger.

    Une caution de 10 millions de dollars (excusez du peu) aurait permis de scier les barreaux de sa future (il faut toujours anticiper en bourse) cellule.
    Cela ne sera certainement pas suffisant, car il risque tout de même 20 ans de prison.

    Bernard Madoff, inspiré par les grands bâtisseurs de l'Égypte ancienne, à reconnu avoir monté une énorme pyramide financière frauduleuse.

    L'ancien maître nageur, passé maître en mensonge (clone de Picsou et de sa piscine à billets ), aurait pu se noyer... mais pour l'instant, il passe ses journées dans son luxueux appartement.

    Ah, si Jim avait pu le rencontrer, il lui aurait soufflé dans le creux de l'oreille :  Une grosse fortune ne vaut pas un petit revenu de tous les jours (proverbe chinois).


    Antoine le 2 janvier 2009

     *Nasdaq (indice américain regroupant principalement des entreprises de nouvelle technologie, ou des entreprises ayant un potentiel de croissance important ainsi que des entreprises de biotechnologie.

    Google Bookmarks

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique