• Soyons "fiers" d'être des êtres humains avant tout...

     

    Un mot peut détruire l'oeuvre d'une vie. Un mot peut élever la fierté d'un peuple.
         (Jacques Brossard)


    - Jim, t'aimes le titre de mon article ?
    - tu sais Jan, la fierté ça n'a pas que du bon...En quel honneur tu abordes ce sujet?
    - c'est que monsieur Besson, il nous reparle de l'identité nationale...
    - celle qui est inscrite sur une carte ?
    - et  aussi dans ton coeur.
    - ouais...
    - Je n'aime pas trop ces débats qui produisent souvent l'effet contraire, t'as qu'à voir, depuis des années on en parle et c'est de pire en pire...
    - tu proposes quoi alors ?
    - tout simplement que l'on n'en parle pas mais qu'on agisse. L'école sert un peu à ça, non ?
    On pourrait donner des cours qui abordent le sujet, des vrais cours d'instruction civique, que l'on parle de nous, mais surtout  du monde qui nous entoure.
    Que l'on apprenne aux enfants à  se respecter mutuellement...
    - mais tout cela, ils le font d'office !
    - alors ce n'est peut être pas assez.
    - Si je comprends bien tu n'es pas spécialement fier d'être français ?
    - bien sûr que si, et je le revendique si necessaire,  mais j'aime aussi mon pays d'origine, c'est dans mon sang et je ne peux pas l'oublier...tout comme je ne peux pas oublier que nous descendons du singe (une des possibilités), et de voir qu'on le massacre sans aucun scrupule est intolérable.
    - et même si on en avait, cela serait intolérable Jan, tu sais d'où je viens! Tu n'as pas oublier l'image qui a inspiré ton blog j'espère!
    -désolé Jim, parfois on écrit des choses qu'il ne faut pas toujours prendre au pied de la lettre. Les mots parfois nous jouent des tours contre notre volonté...
    - Tu me laisses clore le sujet Jan ?
    - je te dois bien ça Jim...
    - Soyons fiers d'être français, de nos origines, d'être des frères universels, du monde qui nous entoure mais n'oublions pas que la fierté peut nous conduire au pire...
    Soyons plus humains ou devenons le. Respectons l'éléphant tout comme la fourmi. Marchons main dans la main sans oublier ceux qui ont du mal à avancer, les boiteux, les miséreux mais ne sombrons pas dans un angélisme qui serait exploité par des êtres mal intentionnés.
    Nos différences culturelles sont une grande richesse si chacun de nous les accepte, mais cela ne doit jamais se faire dans un sens unique.
    - C'est bon Jim, ta fin elle est sympathique, mais on peut rester sur notre faim, et elle peut soulever tant d'autres questions...
    - qui trouveront leurs réponses, d'une manière ou d'une autre...

    JS

    « Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes, nous sommes les frères qui rapent toutSoyons "fiers" d'être des êtres humains avant tout... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :