• Tempête sur les marchés financiers, vent de liberté dans les esprits

    Voici l'extrait du journal presque intime de Jim Carlson, retrouvé au fond d'un cachot en 2036... dans un lieu tenu secret.

    ....allongé dans ma petite embarcation, j'écoutais le chant des oiseaux, le clapotis des vaguelettes, et de temps temps la radio.

    La-bas, ils manquaient cruellement de logement alors que j'avais une île pour moi tout seul. Les gouvernements successifs avaient conduits le pays en quasi faillite, les gens à la famine. Il restait suffisamment pour donner à manger aux plus forts... Aujourd'hui, je me contenterais d'un peu de poisson et de quelques fruits.

    Chaque jour, je goûtais aux joies et à la douceur d'un été quasi éternel, alors que dans leur monde en perdition, les faits divers d'une grande violence explosaient littéralement.

    Ils m'avaient ri au nez lorsque je soumis l'idée d'un monde libre, m'avaient traité de révolutionnaire et j'avais du fuir devant mes futurs tortionnaires...

    Si ils étaient libre de choisir leur prison, ils étaient enfermés dans l'idéologie du leurre. On leur avait fait croire à l'existence d'un Dieu qu'ils n'avaient jamais vu et d'un autre qui s'appelait "consommation".... et ils se consumaient à petit feu, tout en prenant leur pied dans un plaisir artificiel... et éphémère.

    - (Janette) Quelle triste nouvelle. Ce pauvre couple de navigateurs qui pousuivaient un voyage au tour du monde et qui tombent nez à nez avec des pirates.

    - (Jim) Ils sont morts tout les deux ?

    - (Janette) Le mari seulement... Ils recherchaient un vent de liberté et les voilà enfermés à vie. Les jours à venir font être terrible pour cette pauvre dame...

    - (Jim) Ce genre d'expédition doit être préparée bien avant, donc tenir compte des endroits dangereux où l'on ne doit pas mettre les pieds.

    - (Jan) Bonjour les amis ? Je peux me joindre à vous pour boire un café ?

    - (Jim) Je croyais que tu ne buvais pas de café !?!

    - (Jan) On est dans un monde imaginaire alors, je fais bien ce que je veux...

    - (Janette) Ça, c'est ce que vous croyez. Pas sûr que les choses se passent ainsi...

    - (Jim) N'empêche que je n'ai vu aucune éclipse, alors, doit-on se reparler ?

    - (Jan) Arrête de me charrier Jim. T'as lu la nouvelle ? Les amis de Janette se baladeraient avec des mallettes pleines de billets.

    - (Janette) De qui vous parlez ?

    - (Jan) Dominique de Villepin, et Jacques Chirac.

    - (Jim) Le premier ne risque pas de s'en souvenir quant au deuxième, je ne sais plus quoi en penser tant il est girouette...

    - (Janette) Si ce sont leurs billets, ça ne nous regarde pas.

    - (Jan) C'est là où ça m'échappe. D'où viendrait tout cet argent ? On parle à nouveau des relations France-Afrique (et non pas : à fric). Enfin, attendons la suite pour la commenter mais, j'ai déjà ma petite idée.

    - (Janette) Ouvrir une conversation pour la refermer aussitôt après, sans aucun élément... c'est bien de vous ça.

    - (Jan) Vous savez Janette, moi, tout ce qui est occulte, je leurs renverrai au...

    - (Jim) Non, non.... pas de vulgarité devant une dame.

    - (Janette) C'est inquiétant, ça bouge au Front National. D'abord le médiatique avocat Gilbert Collard, ensuite l’ancien patron des RG, Yves Bertrand, qui affirme son "soutien" à Marine Le Pen...

    - (Jan) Ce qui vous inquiète, ce sont ces ralliements ou les pertes possibles des voix de droite ?

     - (Janette) Vous croyez que les électeurs de Nicolas pourraient se laisser séduire par cette vision nostalgique...

    - (Jan) Je vous stop Janette ! On ne peut pas imputer à Marine Le Pen tout et n'importe quoi. Quant aux électeurs de Nicolas comme vous aimez l'appeler, si ils sont objectifs, je leurs souhaite bien du courage au moment de glisser le bulletin de vote...

    - (Janette) Vous n'aimez pas la droite alors, vous entendre dire du bien d'elle m'étonnerait fort.

    - (Jan) Qu'on soit d'accord, "d'elle", nous parlons de la droite ?

    - (Janette) Exactement.

    - (Jan) Vous avez tout faux Janette. Si ils font des trucs bien, il ya aucune raison que je dise le contraire. Actuellement, je ne vois que l'obscurité. Je pense que cela ne vous aura pas échappé !

    - (Janette) Son quinquennat n'est pas fini ! Vous verrez, tout va aller beaucoup mieux dans les mois à venir.

    - (Jim) C'est ce que pensent les marchés financiers aujourd'hui en ouvrant en... trés forte baisse.

    - (Jan) L'orage a bientôt fini de gronder, et le soleil va revenir...

    - (Janette) Vous êtes optimiste ? je rêve !

    - (Jan) Une fois que la grande purge aura eu lieu, ça ne pourra que rebondir sinon... c'est le spectre de la "guerre" (civile ?) au bout du chemin... Je ne pense pas qu'on laissera les peuples s'entretuer alors, la raison reprendra le dessus. En attendant, certains se seront goinfrés au passage...

    - (Janette) Vous me saper le moral.

    - (Jan) Désolé Janette, mais vous n'êtes pas la plus à plaindre. Je ne vous en fais pas le reproche d'ailleurs...

    - (Jim) On n'aura même pas abordé le 11 septembre ?

    - (Janette) Cela fait déjà 10ans. Que le temps passe vite...

    - (Jan) Le 11 septembre 2008, j'ouvrai mon premier blog sur orange. C'est seulement aprés que je fis attention à cette date qui maintenant marque, chaque année, tous les esprits. Pourtant, des drames, c'est tous les jours que des milliers, des millions de personne les vivent... en toute discrétion...

    JS

    « T'es malade ? Tu vas le payer cher...(Taxe mutuelle)Le destin tragique du Père Noël (Première partie) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :