• Un conte de l'absurde 1/2


    Je m'égare sur le sentier, au détour d'une route  où je croise, à ma grande stupeur... Tom Pouce.
    -Mais où vas tu donc, comme ça, au milieu de la foret ?
    -Mes parents m'ont abandonné!
    -Viens Tom, je te ramène à la maison, je vais le corriger ton père....

    Le petit  me regarde en souriant et me dit:
    -Tu peux pas , mon père il est costaud et toi t'es tout maigrichon.
    Et puis t'es à coté de la plaque , je suis le petit poucet.

    « Le père  Perrault, il fait rien pour me simplifier la vie; un type taillé dans le rock , il manquait plus que ça »

    -Ok, mon petit ! tout bien réfléchis je te laisse à ton histoire, de toute façon tu connais le chemin...


    Et voila le petit poucet qui se met à pleurer,que dis je, à brailler.

    -Calme toi, je déconne...allez donne moi la main, on y va.
    -Non! tout bien réfléchis, je vais me débrouiller tout seul ,comme un grand.
    -Eh, tu sais au moins ce que tu veux petit morveux ! et puis tiens, je file un coup de pied dans tes cailloux.

    Alors le petit poucet me regarde  tout en levant la tête et  me dit:


    -Heu! y'a mon père derrière toi....je crois qu'il est pas content.
    -Et bien ! je vais le lui dire, que tu es une petite peste....


    « P'tain,c'est quoi cette histoire de ouf ,son père c'était l'ogre.
    Dans quoi je me suis embarqué ! Bon j'essaie de reprendre le fil...»

    -Eh toi l'ogre,c'est pas le moment de me casser les pieds.
    J'ai suffisamment de problème avec les gens qui sont tristes, ceux qui tirent la gueule, tout ceux qui nous gonflent à longueur de journée et pour finir.... y'a toi.
    T'as rien à faire dans mon histoire, vas voir ailleurs si j'y suis.
    Ballade toi de blog en blog, avec tes pompes à ressort ....


    -Dans le conte, mon père qui est bucheron m'abandonne et l'ogre qui a la dalle doit me bouffer...tu piges? bon, maintenant que t'es là, pourquoi ce ne serait pas toi le casse croute de l'ogre?
    -L'ogre ,c'est pas ton père?
    -Mais non, espèce de blaireau, je te faisais marcher...et tu m'as cru comme " la chair fraiche "!
    -Ben à vrai dire...cela aurait pu être possible.Y'a bien un air de ressemblance...
    Et puis ton plan , il m'emballe pas vraiment...mais il parle jamais le grand dadet ?
    -Il est muet, mais pas sourd, et je crois qu'il est vénèr...
    « C'est à ce moment, que king kong apparait...merci JS pour le petit coup de pouce, j'étais mal barré...»

    King kong poussa un cri...effrayant, que dis je, terrifiant, mais...manque de bol l'ogre , il s'en tape le coquillard.
    Pendant ce temps le grand Singe, tu vois pas qui se tape sur le torse comme un malade...et boum,boum,et boum,et reboum.


    -Eh ! calmos le King...t'as pas pigé, il entrave que dalle.
    Il a un problème avec ces feuilles de choux....


    « Je crois que je me plante, il est muet, pas sourd !(voir au dessus)...bon, vous avez rien lu, on fait comme si...»

    Le petit poucet commençait à soupirer...
    - C'est quand qu'elle fini ton histoire... si je rentre en retard maman, va me gronder.


    Antoine le 26 Avril 2009

    « Un conte de l'absurde 2/2L'infidèle... Histoire absurde. »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :