• La bourse et les marchés financiers : Faites vos jeux ! rien ne va plus...

     

    La crise financière... pour combien de temps ?


    CHAPITRE 4 (13 février 2009)

    Jim, qui pénètre pour la première fois dans un casino, aperçoit au fin fond de la salle un monsieur la soixantaine passée, costume cravate, perdu seul dans son coin.

    Pauvre malheureux , il a dû perdre tout son argent.

    A peine s'est il approché de lui qu' il s'entend dire :

    " - Mêle toi pas de ma vie, c'est du domaine privé. J'ai aucun compte à te rendre!"

    Hééé Jim! pourquoi tu inventes une histoire. Tu ne devais pas nous parler du ministre allemand de l'économie, Michael Glos, qui en pleine tempête économique, et pour des raisons soit disant personnelles, vient de démissionner de son poste!
    Allez Michael, on te croit ! Enfin, on espère que c'est pas trop grave (sait on jamais).

    De retour au casino, Jim entend une conversation bien étrange. Un type un peu louche et qui louche, lorgne le paquet de biftons posé sur la caisse (toute neuve) du patron :

    - Si tu me donnes cent balles, je me barre à l'étranger et je te ramène mille ballons.
    - Quoi!!! lui dit l'autre, mille ballons !!! pour quoi faire ? T'es barjot, mais je marche. Qui va les fabriquer les ballons ?
    -  Ça c'est mon affaire ! File moi le pognon, je te refile des promesses et je vire tes croupiers.
    - Pourquoi tu veux virer mes croupiers ? d'accord ils sont "peu joviales", mais c'est pas une raison !
      Au fait, je vais faire quoi avec tous ces ballons ?
    - T'as qu'à monter une équipe de foot!
    - Génial, je marche ! (il est naze)

    Hé Jim, tu pètes un câble ?
    Tu veux simplement nous parler de l'aide apportée par le gouvernement français au secteur automobile, celui qui impose des cadences folles à ses salariés quand tout va bien et se barre à l'étranger quand tout va mal...ou qu'ils veulent gagner toujours plus d'argent.

    Jim se souvient que la France en faillite n'avait plus un sou en poche pour aider les "citoyens électeurs" dans le besoin. Mais alors, d'où vient tout cet argent ?
    Mystère et boule de gomme.

    Jim un peu de sérieux , tu veux bien ?? ééééh, fais pas ces yeux, tu vas me faire craquer.

    Depuis le début de l'année, le CAC 40 est en baisse de 6.80 %, (actuellement le marché est toujours baissier) .
    Il est encore trop tôt pour donner une date assez précise pour une hypothétique reprise.
    Septembre de cette année, ou de l'année prochaine.
    Mystère et... (tiens ! je crois l'avoir déjà écrit quelque part)
    Donc, pour gagner en bourse, il faut choisir les bonnes actions.

    Évidement Jim , tu ne nous prends quand même pas pour des imbéciles !!!
     
    Jim imperturbable poursuit sa réflexion.

    Quel serait le secteur qui pourrait le plus en profiter  ?
     
    Souvenons nous que dans le chapitre précédent, les analystes et journaux financiers suggéraient de manière plus ou moins "aléatoire" de placer son argent dans telle ou telle action. Donc, à moins de s'appeler Madame soleil et encore, Jim n'a pas plus la réponse que le "grand manitou" de la finance.
    Un fait est sûr, quand la reprise sera là, tous les secteurs (valeurs) devraient en profiter.

    La bourse pourrait ressembler au jeu de l'amour (tu rêves), du hasard et de la mort.

    Je prendrais pour imager tout ça, mes animaux favoris du premier chapitre.

    Imaginons que le lion (aucun rapport avec Peugeot) souhaite dévorer le bubale. La logique voudrait que ce dernier prenne ses pattes à son cou et se barre le plus loin possible. Sauf qu'il est peu méfiant, curieux, et s'arrête pour voir l'impressionnant animal qui lui coure après.


     
                                                                                                                                                                   Photo de bubale (source Google)

    "Hé le bubale, c'est pas un jeu, il veut te dévorer, sauve toi vite. Viiite !
    Trop tard il s'est fait manger."

    La bourse, c'est un peu ça.
    D'un côté, des lions  puissants qui ont du temps devant eux, des réseaux et beaucoup d'argent.
    De l'autre, des bubales assez curieux, qui ont entendu leur banquier, les journaux ou des amis (si on peut les appeler ainsi) que l'on pouvait s'enrichir en bourse. Ce qui est vrai, soit dit en passant, pour les lions-prédateurs.

    Alors Jim, un bubale peut il gagner en bourse ?

    Jim ne le pense pas, mais pas du tout. Ou sous certaines conditions.
    Si un coup de folie vous amenez à placer votre argent en bourse (les lions se lèchent les babines), il y a des règles à appliquer.

    En voici quelques unes. Juste pour donner un aperçu :

    Tout d'abord, on ne met jamais ses oeufs dans le même panier (important : le bubale est un mammifère, pas une poule), et il faut diversifier ses placements (zone géographique, monétaire, obligation etc.)
    Ensuite, il  faut  investir de l'argent dont on pense ne pas avoir besoin sur le court ou moyen terme (voir long terme). N'oublions pas que l'on peut tout perdre.
    La bourse est un placement très risqué.

    Jim se dit que la personne qui va lire les lignes suivantes à des connaissances en bourse. Si vous voyez une autre raison faites moi signe.


    Alors vient le moment tant attendu (roulement de tambour, lever de rideau).
    Si Jim devait placer son argent en cette mi-février, il choisirait des belles valeurs du CAC 40 ou tout simplement des trackers qui sont sensés suivre les indices (CAC pour cet exemple)

    LYXOR CAC 40 qui reproduit l'indice, quand ça monte ou ça baisse.
    LYXOR LEV CAC 40 même principe que le précèdent mais avec un effet multiplicateur.
    SGAMETF LEVERAGED CAC 40 un mix des deux qui précèdent (pour faire très court )

    Il existe des trackers qui permettent de gagner de l'argent quand la bourse baisse, mais pour le LT c'est probablement trop tard.

    Pour perdre le moins d'argent possible (j'ai bien écris perdre), et pourquoi pas en gagner un peu, on peut placer son argent petit à petit pour lisser les performances. C'est d'autant plus intéressant quand les marchés évoluent en dent de scie.

    Avertissement : ceci n'est juste qu'une brève pensée sur l'économie et les marchés financiers. Elle fait partie d'une série d'articles qui traiteront de la crise économique et financière qui frappe le monde. Elle pourrait donner des opportunités d’investissement pour l'investisseur (ça va de soit) et des perspectives beaucoup moins glorieuses et alléchantes pour le salarié, pour le simple citoyen.
    Si vous souhaitez placer votre argent en bourse, je vous conseille d'approfondir le sujet avec sérieux (avant de faire une connerie).
    En aucun cas, je ne donne un quelconque conseil d'investissement.
    Merci d'avoir bien pris note de cet avertissement.
     
    Antoine le 13 février 2009
    « C'est d'ici que je vous écris (Amour et Désespoir) 3/5Code carte bancaire : code à l'envers en cas d'agression ? »
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:06

    Commentaire du 27 septembre 2009 provenant de : Le monde étrange de Jim

    salut
    la crise c'est ce qu'ils disent
    Ca n'arrête pas nos dirigeants de s'empiffrer, de se donner des avantages et j'en passe et des meilleures
    Ils en ont rien à faire du peuple les nantis
    Essaye donc d'enlever un privilège à un député de quel bord qu'il soit ??
    bonne soirée

    2
    tite fée
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:07

    Commentaire du 26 septembre 2009 provenant de : Le monde étrange de Jim


    T'as bien raison, faut pas investir son argent en bourse surtout en ce moment, Anaïs l'avait envisagé, mais vue son âge on lui a déconseillé, elle aurait risqué d'être trop influençable, et donc de
    perdre les 16 euros qu'elle avait gagné avec l'ouverture de son LEP :)

    3
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:08

    Commentaire du 25 septembre 2009 provenant de : Le monde étrange de Jim
     
    sérieusement je n'y comprends plus rien a leur magouilles, avec le dollar qui ne vaut plus rien et l'état américain qui prête a 0% , l'euro qui est trop cher qu'on devrait dévaluer et les
    entreprises cotées en bourse qui se rachètent mutuellement ! Bref le panier de la ménagère n'est pas pres de se remplir !

    4
    COTHILDE
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:09

    Commentaire du 24 septembre 2009 provenant de : Le monde étrange de Jim


    La finance, un vrai mystère !!!!! je préfère ne pas me lancer dans cette galère.... merci de prendre des nouvelles de Jazz ; gros bisous

    5
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:10

    Commentaire du 24 septembre 2009 provenant de : Le monde étrange de Jim

    salut
    il parait que la crise est passée
    a voir les augmentations de toutes sortes je comprends que ce soit passé pour les gouvernements mais pour le simple ouvrier il y va tout droit.........dans le mur des pleurs
    bonne soirée

    6
    f-red
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:11

    Vendredi 13 et...13 fois le mot argent dans votre article! Est-ce un hasard?
    J'ai pas beaucoup de problèmes d'argent, je n'en ai pas beaucoup

    Bonne soirée

    7
    ptewi
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:12

    MDR..... tu as fait là un superbe résumé très haut en couleurs - et des sourires! - de tout ce sac de noeuds de menteurs, joueurs et profiteurs!!!! habituellement, je ne lis pas trop les textes sur ce sujet - économie - pour sûr, j'en ai pas!!! mais depuis que j'ai découvert ton blog, je me régale.... franchement les "manitou de la finance" ne sont pas paroles d'évangile , ni devin alors si on n'est pas "joueurs " autant enterrer le magot quelque part ! ne rien perdre, c'est certain!! et de toute façon.... l'argent ,quand on en a, c'est fait pour être dépensé .... NON ? MDR... bisous

    8
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:13

    Commentaire du 24 septembre 2009 provenant de : Le monde étrange de Jim

    Cela est malheureusement vrai. Les petits boursicoteurs ne sont en fait que des pompes à fric pour les gros. bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :