• La main de Dieu peut vous mener en enfer

     

    Vendredi, samedi, dimanche 2010

    Les archives du blog Big Bang Musica

     Complètement lessivé par cette chaleur où les nuits sont aussi chaudes que les journées, où des crétins se croient plus intelligents en vociférant des insultes adressées à je ne sais qui, où des voisins se croient tout permis même d'empêcher les autres de dormir.

    Il y a des coups de pied au cul qui se perdent.

     Hier soir, je souhaitais être passif devant un écran de télévision où il ne se passe généralement rien de bien terrible, sauf que le samedi en soirée, c'est le spécial Simpson. Lorsqu'il y a plus de 20 ans de cela, je regardais le premier épisode de la famille la plus déjantée des États-Unis, j'ai dû me dire un truc du style: c'est quoi cette daube. Au premier abord, je trouvais les dessins médiocres. Les Simpson, c'est trop top !

    Manque de bol, aucune trace d'Homère. Les sirènes du foot auraient elles eu raison de lui, à moins que W9 s'est enfin rendu compte qu'elle nous rediffusait à outrance toujours les mêmes épisodes. Désespéré, j'ai alors décidé de regarder le match. Si les espagnols ont un bon jeu, ils ne m'ont jamais vraiment emballé. On dit que les italiens sont fiers et fanfarons, pas plus que les espagnols quand même. Au fond, je m'en fous, la coupe du monde ça n'a rien de grandiose, alors la gagner ou la perdre, c'est kif kif bourricot.

    On parle encore et toujours de la vidéo pour assister l'arbitrage. Durant le match Ghana-Urugay, Luis Suarez à empêché le ghana de marquer un but en arrêtant le ballon avec ses deux mains. Le geste est flagrant, volontaire et inadmissible. La main de Dieu pour eux, une grosse arnaque pour moi que l'on devrait sanctionner sévèrement. Les principaux intéressés, dont le peuple uruguayen, considèrent ce geste héroïque, d'autant plus qu'il permet à l'Urugay d'accéder aux demi-finales.

     Larissa Riquelme, 24 ans, promettait d'enlever le haut en même temps que les joueurs si le Paraguay se qualifiait. Ouf, on l'aura échappé belle. Si cette jeune personne, modèle pour de la lingerie, doit certainement avoir des arguments alléchants, rien ne servait de promettre un moment pimenté, sauf à vouloir se faire un coup de pub à l'échelle planétaire. Si cela aurait pu me rafraîchir un moment l'esprit, à choisir, j'aurais préféré regarder le film "les seins de glace"*.

     La coupe du monde est bientôt fini, on va pouvoir assister dorénavant au Tour de France qui dopera l'audience de France 2. Bizarrement, ce sont les laboratoires qui jubilent. Pour moi, le Tour de France s'est achevé un été des années 80 lorsque je le regardais pour la dernière fois, car ensuite ce fut l'overdose.

     Et la politique dans tout ça ! Mon mal de dos m'empêche d'en parler, tout comme on souhaite nous empêcher d'en parler avec toujours les mêmes arguments : attention, si vous démontrez que la droite et la gauche ne se valent pas plus les uns que les autres vous allez faire le jeu des extrêmes ! Donc, on les supporte, tout comme on doit supporter cette chaleur. Mais rien n'empêchera une canicule, rien ne pourra empêcher la montée des extrêmes si vous les politiques, ne prenez pas les bonnes décisions...

    Alors, devrons nous attendre encore longtemps pour vous voir agir et nous donner un peu de baume au coeur, un peu de fraîcheur...

    JS 

    * de Georges Lautner avec Claude Brasseur, Mireille Darc, Alain Delon...1974 d'après le roman du grand Richard Matheson

     

     

    « Le destin tragique du Père Noël (Seconde partie et fin) Ceci n'est pas l'arme du crime... »
    Google Bookmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :