• Un autre regard sur l'envers du décor

     

    «  Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la notre, la colorier avec nos couleurs d'amour et d'espoir. » Marc Chagall.

     

    Cycle : les brèves histoires de l’inconscience

    Être spectateur, c'est pouvoir décider du meilleur chemin à suivre. C'est être capable de prendre, au bon moment, les décisions qui s'imposent. C'est d'être susceptible de monter sur les plus hautes marches des gradins et regarder le monde autrement.

    Un enfant qui s'ennuyait dans son décor en acrylique, fit un vœu qui comme par magie se réalisa.
    Il voulait être un enfant de chair et de sang. Le monde imaginaire lui semblait ennuyeux, tandis que le monde réel le fascinait.

    Et voila qu'en un clin d’œil, la métamorphose se réalisa.
    D'un superbe bond, il délaissa sa balançoire. Tout lui sembla si merveilleux.
    Il prit une grande bouffée d'air pur, puis, regarda ses membres bouger les uns après les autres. Une scène incroyable et surnaturelle prenait naissance en ce lieu.
    Il franchit les portes du musée, excité par le nouveau chemin que prendrait son cœur.
    Il était enfin libre.

    Il rêvait depuis si longtemps de voyages merveilleux, de nouvelles rencontres, d'un monde idéal où la perfection et l'élégance s'exprimaient en main de maître.
    Malheureusement, seuls des pinceaux pouvaient peindre cela.

    « Qui blâme la peinture blâme la nature.  » Léonard de Vinci

    Un enfant, pièce principale d'un tableau abstrait, possédait l’âme et l'esprit du peintre. Entourait de nature morte, son créateur lui avait insufflé la vie dans une autre dimension. 

    Un tableau, n'est pas qu'un simple ouvrage. Il est le représentant d'une époque, sa mémoire mais aussi la synthèse du fantastique et de la splendeur. Quelque soit les couleurs, leurs intensités, qu'il brille de bonheur ou bien que l'émotion dégagée nous fasse sombrer dans la tristesse, il peut être d'une grande beauté. 

    Un enfant, que l'on venait contempler de tous les coins du monde, devenait spectateur. Ayant connu brièvement la vie en dehors de son cadre, il pouvait dorénavant prendre le recul nécessaire pour analyser, philosopher avec amusement sur les turpitudes, et les tracas de l'humanité.
    Sa place se trouvait ici. Rien n'était dû au hasard.  

    La vie d'un Homme est ce qu'elle est.
    Si il regarde le tableau de trop prés, comment peut il en découvrir toute la beauté. Mais si il s'éloigne un peu et contemple à distance la qualité de l'ouvrage, il portera un regard nouveau sur l’œuvre du Créateur.

    «  Le réel n'est rien d'autre que ce que je vous montre. » Peter Klasen.

    Un enfant qui vivait dans un monde artificiel rêvait d'arc en ciel et d'intrusion dans un monde imaginaire où les lions et les lièvres se disputeraient une fleur.
    Un doux rêveur pensaient ses parents qui le regardaient se balancer, se balancer...

    Antoine (Lundi 15 septembre 2008)

     

    Dans le Cycle : les brèves histoires de l’inconscience vous pourriez aussi lire : C'est d'ici que je vous écris (Amour et Désespoir) 1/5

       

    « Derriere l'esprit de Noël se cache une puce...Pieux sont les vœux de la nouvelle année »
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:32

    Commentaire du 6 novembre 2013 provenant du blog Big Bang Musica . Article supprimé sur celui ci...

    bisou spectateur... ça fait du bien

    2
    Cath
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:32

    Commentaire du 6 novembre 2013 provenant du blog Big Bang Musica . Article supprimé sur celui ci...

     

    Etre spectateur parce que on est venu voir un tableau ou un film ! On ne pourra rien changer à la peinture telle quelle est, ni au film puisque les acteurs ont donné
    leur travail à un réalisateur qui imposait une histoire, un dialogue.... Mais chacun à sa façon on interprétera la peinture, ou le film.... Derrière chaque mot se cache un sens qui n'est pas tjs
    lu comme il a été écrit, pensé !!!! Mais derrière chaque rêve, il y a une évasion qui donne un sens à la vie. Et personne ne nous enlèvera nos rêves, même les plus fous. Continue de rêver
    Jansheng, même si la vie n'est pas tjs simple. Est-ce que j'ai rêvé t'écrire ou l'ai-je fait réellement, virtuellement ??? Un bien immense que de relire ces échanges.... Bisous. Cath.

    3
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:33

    Commentaire du 15 Septembre 2009 provenant du blog Big Bang Musica. Article supprimé sur celui ci...

    C'est magnifiquement écrit, bravo..et merci beaucoup.

    4
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:35

    Commentaire du 15 Septembre 2009 provenant du blog Big Bang Musica. Article supprimé sur celui ci...

    superbe de texte. c'est vous le rêveur ? non, c'était vous ? clem

    5
    Cath
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:36

    Commentaire du 15 Septembre 2009 provenant du blog Big Bang Musica. Article supprimé sur celui ci...

    Bonjour Jan,

    Tu me réponds avant d'aller te coucher, et moi je t'écris au réveil. J'arrive juste pour te lire et t'écouter un moment avant de me lancer dans ma journée.

    Je n'ai pas, contrairement à certains, la faculté à ressentir les autres... Je donne tjrs parce que je pense avoir tellement besoin de retour.... Je donne l'écoute, j'apporte mon épaule et qq fois, je me sens vide parce que je n'exprime pas réellement mes envies et je reste dans l'attente d'autre chose...

    Afficher une image gaie, rire alors qu'au fond tt est si noir....

    Merci pour tes mots, ils m'emmènent dans une île virtuelle, peut-être dans une petite maison perdue sur un îlot qui lui existe bien et là l'imagination m'emmène au gré de ma journée vers tant de bleu qui m'attire. Forcèment j'ai imprimé la photo pour mieux me fondre dans le paysage du golfe du Morbihan quand bon me semble !

    Bises, j'espère que ta journée sera agréable et déjà je te souhaite une bonne nuit puisque tu liras peut-être ces mots tard ce soir.

    6
    Cath
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:36

    Commentaire du 15 Septembre 2009 provenant du blog Big Bang Musica . Article supprimé sur celui ci...

    Bonjour Jan,

    Merci pour tes mots. Ils égaient mon début de journée. Je t'embrasse chaleureusement et souhaite que tu aies bcp de visites dans ton jardin. Avec les beaux jours, il va être agréable de profiter des premiers rayons du soleil. Comme tu sais que je suis une accroc à cet astre, je vais lézarder dès que la chaleur y sera confortable....

    Il se peut que je ne puisse pas repasser dans la semaine (bcp trop de travail....) mais mes pensées t'accompagnent et Christophe dans mes oreilles m'emmènent sur les chemins d'une île aux sentiments où tu es trjs présent pour me parler de bonheur.

    Bises.

    7
    ptewi
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:37

    Commentaire du 15 Septembre 2009 provenant du blog Big Bang Musica . Article supprimé sur celui ci...

     

    hau jan, il est parfois plus facile de vivre dans un ailleurs que dans la vie actuelle.... alors , je crois que je resterais" un doux rêveur" , je m'y sens heureuse !!! pas que je fuis la réalité, pas vraiment ( sourire) mais je choisis de disputer une fleur au lion et au liévre.... que de voir la noirceur de la vie !!!! bisous plein, toksa ake

    8
    nathalie1962
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:37

    Commentaire du 15 Septembre 2009 provenant du blog Big Bang Musica. Article supprimé sur celui ci...

    Jolie histoire ! A regarder de trop près nos petits problèmes, on oublie que la vie est belle ! Bonne soirée Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :